Kyoto

La cité des temples

Située au centre de l’île d’Honshū, Kyoto est l’ancienne capitale japonaise. La ville compte un nombre incalculable de temples et sanctuaires. Kyoto est une étape indispensable de votre visite au Japon. Pour ma part, n’étant resté que 8 jours au Japon, j’ai profité de ma visite d’Osaka pour y passer la journée. En effet, Osaka est à environ 30 minutes en train de Kyoto, l’idéal pour y passer la journée. Mais attention, Kyoto ne dispose pas de métro, il faut donc se déplacer en bus ou en taxi. La ville est une ville japonaise moderne, mais si elle comporte de nombreux temples, il y a pas mal de circulation. J’ai mis plus d’une heure en bus pour rejoindre le quartier de Gion depuis le temple du pavillon d’or. De plus certains temples sont en bordure de la ville, il faut donc prendre un train pour s’y rendre. En une journée il est donc impossible de visiter tous les plus beaux temples. Pensez à établir une liste de ce que vous voulez voulez visiter.

Pour ma part, j’ai visiter le Fushimi Inari Taisha (le sanctuaire aux dix milles torii) , le Kinkaku-ji (Temple du Pavillon d’or) et les quartiers de Gion et de Higashiyama. Bien sûr il y a de nombreux autres temples et sanctuaire à voir comme le célèbre Kiyomizu-dera, mais je n’ai pas eu le temps de le visiter.

Voici donc un petit retour en photos sur Kyoto, une merveille du Japon. Si vous vous demandez que faire à Kyoto, voici quelques idées !

Fushimi Inari Taisha

Des écoliers en uniformes posent fièrement devant le sanctuaire

Après être arrivé à Kyoto depuis Osaka, il faut prendre un autre train pour arriver au sanctuaire. Et c’est le plus grand sanctuaire shinto du Japon. Il a été érigé en 711 et est dédié à la déesse du riz, Inari mais aussi à la richesse. Ce sanctuaire est notamment célèbre pour sa randonnée d’environ 4km dans la colline, balisée par des milliers de torii, des portiques de couleur vermillon.

Beaucoup de gens, et de guides (j’ai entendu des guides français en parler) pensent que les inscriptions sur les torri sont des prières mais ils s’agit en fait des noms d’hommes d’affaires ou de sociétés qui ont payé pour le torri en question, il y a aussi inscrit la date de pose. Il s’agit donc d’une sorte de publicité.

Les personnes qui n’aiment pas le vermillon, ou la couleur orange risquent d’avoir mal aux yeux. En effet, cette couleur est omniprésente !

Le début de la randonnée est très fréquentée, il y a de nombreux touristes, mais plus on monte (car oui c’est en montée) moins il y a de monde et donc vous pourrez faire de belles photos sans personnes dessus !

Kinkaku-ji

Le Kinkaku-ji, ou Temple du Pavillon d’or, est situé au nord est de Kyoto. Son entrée est payante. Une fois entré dans l’enceinte du temple, on découvre dans le jardin un petit lac bordé par une bâtisse entièrement recouverte d’or. Le temple n’est pas d’origine, en effet, il a entièrement été reconstruit à la suite d’un incendie en 1950. C’est, pour moi, un immanquable de Kyoto ! Quand il est beau, le temple se reflète sur la lac, e qui rend ce lieu encore plus magique.

Gion, le quartier historique

Après avoir quitté le Temple du Pavillon d’or, j’ai pris le bus en direction du quartier de Gion. Environ une heure plus tard, j’arrive enfin à destination. Ce quartier est notamment connu pour ses Geishas. Gion est un quartier avec de nombreuses maisons traditionnelles en bois et comporte de nombreux restaurants et maisons de thé. La journée certaines rues sont plutôt calme et prennent vie à la nuit tombée.

Le sanctuaire Yasaka-jinja

Ce sanctuaire shinto se trouve donc dans le quartier de Gion et est bordé par le parc Maruyama. Il est aussi appelé le sanctuaire de Gion. D’ailleurs, le quartier servait à l’origine d’escale pour les visiteurs du sanctuaire.

Une rue de Gion

Maisons sur pilotis sur les bords de la rivière Kamo dans le quartier de Gion

Le quartier de Higashiyama

Ce quartier comporte de belles ruelles pavées et bordées de maisons traditionnelles en bois et de nombreux commerces et restaurants. Ce quartier est à proximité du temple Kiyomizu.

Cette rue a une vue imprenable sur une pagode.

Statue bouddhiste où est accrochée de nombreux vœux sur des boules colorées. Normalement en bois, l’ema est un plaquette sur laquelle on écrit un vœu, ici la plaque de bois a été remplacée par des boules de couleur.

le Temple Zenkōjidō qui surplombe de quartier de Higashiyama. Ce temple se trouve juste avant le temple Kiyomizu.

Voilà donc pour mon petit tour de Kyoto. N’hésitez pas à aller lire mes articles sur Tokyo et Osaka si vous voulez en savoir plus sur ces destinations du pays du soleil levant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.