La Havane

Avant-propos à La Havane et plus généralement à Cuba :

À Cuba, il y a deux monnaies nationales (même s’il se dit que le gouvernement souhaite revoir le système). Il y a donc le pesos cubain (CUP) et le pesos convertible (CUC). En tant que touriste, vous n’utiliserez que le CUC. 1 CUC = 1 USD. Attention, car 1 CUC = 25 CUP. Donc parfois, certains commerçants ou restaurateurs mal attentionnés peuvent vous rendre la monnaie en CUP et non en CUC, il faut bien regarder les billets. D’ailleurs, il existe un billet de 3 CUC, c’est plutôt original.
Enfin, sachez que depuis peu, de plus en plus de commerces et restaurants acceptent les paiements par cartes de crédit (tant que votre banque n’est pas américaine). Ce qui facilite les choses et évite d’avoir à retirer souvent ou des sommes importantes. Toutefois, attention aux frais que peuvent vous imposer vos banques.

Pour internet, il n’y a pas de 3G sur l’île. Il faut se rendre dans une boutique ESTACA (il peut y avoir une très longue queue). Une fois dedans, il est possible d’acheter des cartes d’une heure de connexion. Une fois la carte en notre possession, il faut trouver une place, un parc ou un coin de rue où il y a du wifi. Pour les trouver, il suffit de voir où il y a un regroupement de personnes, tous sur leurs téléphones. Attention, ne vous attendez pas à une très grande qualité de réseau.

Pour les déplacements entre les villes. Bus, taxis (uniquement si vous êtes minimum quatre afin de faire baisser le prix) ou taxis collectifs. Chaque moyen de transport a ses avantages et inconvénients. Si vous optez pour le taxi, n’hésiter pas à négocier le prix de la course, car les chauffeurs peuvent faire grimper les prix, surtout s’ils voient que vous ne parlez pas très bien espagnol. Il faut donc faire le tour des taxis afin d’avoir un ordre de prix de trouver les moins chers.

Retour dans les années 50​

La Havane, capitale mythique de Cuba, ville qui fait rêver, qui semble être restée dans les années 1950… Mais ville pleine de contraste ! La Havane est donc la capitale de Cuba et la plus grande ville de l’île. La ville est très grande, mais les principales attractions touristes se concentrent dans le centre, notamment dans les quartiers Centro Havana et surtout Havana Vieja. Je vous conceille donc de trouver un logement dans un de ces deux quartiers, car vous pourrez vous déplacer à pied. Les autres quartiers non pas beaucoup d’intérêt, enfin ce n’est que mon avis. Pour ma part, j’ai vraiment aimé cette ville, j’ai eu l’impression de faire un saut dans le temps. Beaucoup de bâtiments sont délabrés, en ruines, mais il y a un programme de rénovation qui est en cours pour le centre historique de la ville. Certaines parties du centre sont d’ailleurs rénovées et c’est magnifiques.

Après, il y a beaucoup d’inégalités dans la ville, on peut parfois ressentir un certain malaise, en effet, dans certains lieux la pauvreté côtoie les nombreux touristes. Les habitants sont vraiment accueillant mais certains, une fois avoir fait connaissance dans la rue avec vous, vous avoir demandé d’où vous venez… commencent à vous demander de l’argent ou des produits d’hygiène, car oui, le niveau de vie des cubains n’est pas très élevé. Mais à aucun moment ils ne sont agressifs, il n’y a pas de problème de sécurité dans le centre, même si la nuit certaines personnes sont assez insistantes, parfois en vous suivant un instant pour essayer de vous vendre de la drogue…

Le seul moment où vous prendrez le taxi (à part pour changer de ville ou aller à l’aéroport) c’est pour visiter la ville à bord d’une vieille voiture américaine, mais j’y reviendrai un peu plus tard.

Le prix des logements à La Havane sont plus chers que dans le reste de l’île, c’est la capitale ! Mais vous pouvez trouver de très beau logement à des prix corrects dans le centre. Une fois le logement trouvé (à l’avance, notamment sur Airbnb), voici un aperçu des principales choses à voir et à faire à La Havane.

Si vous vous demandez que faire à La Havane, voici quelques idées !

Ville haute en couleurs

La vue depuis notre Airbnb

Vous pouvez le voir, la ville donne l’impression d’être en ruine. Mais heureusement certains coins sont rénovés comme la Plaza Vieja.

La Plaza Vieja

La place est entourée de vieux bâtiments à l’architecture coloniale complétement rénovés et aux façades très colorées.

Cette rue est perpendiculaire à la Plaza Vieja et donne sur celle-ci. On peut voir que la partie la plus proche de la place est rénovée mais plus on s’éloigne de la place, plus les bâtiments sont en mauvais état.

La Calle Obispo

La Calle Obispo, aucun rapport avec Pascal, est une rue piétonne très appréciée des touristes. Elle est bordée de nombreux restaurants et boutiques.

Mais qui dit rue appréciée des touristes, dit beaucoup de monde !

Dans une librairie de la rue, on peut voir que le Che et Fidel Castro sont très présents !

Les vieilles voitures sont partout !

Tout Cuba en une photo

Cette rue, perpendiculaire à la Calle Obispo, est très souvent prise en photo et on comprend pourquoi !

La Cathédrale de La Havane

Son style dénote un peu avec le reste de la ville. Classée au patrimoine mondiale de l’humanité, elle se situe place de la Cathédrale, simple à retenir ! Il est possible de visiter l’intérieur si vous le souhaitez.

El Capitolio depuis el Parque Central

Non, vous ne rêvez pas ! C’est une copie du Capitole à Washington, D.C qui abritait aussi le Congrès, mais ça c’était avant la révolution. Car oui, il a été construit avant la révolution, on voyait mal le gouvernement copié un bâtiment américain après celle-ci… Il est maintenant le siège de l’Académie des sciences de Cuba.

Et comme lors de ma visite de la capitale américaine, le dôme du Capitole était en rénovation, décidément…

MISE À JOUR : De retour dans la capitale cubaine en mars 2020, j’ai enfin pu découvrir le majestueux dôme doré du Capitole restauré !

El Capitolio sans les échafaudages
Le Dôme doré du Capitolio

Au tour du Parque Central

Des dizaines de taxis vous attendent afin de découvrir la ville à bord de ces vieilles voitures.

Le Grand Théâtre de La Havane

Plaza de la Revolución

C’est un incontournable de La Havane ! Même si honnêtement, il n’y a pas grand chose à voir à part les deux immenses portraits du Che et de Camilo Cienfuegos, deux figures de la révolution cubaine. La place est en fait une sorte d’immense parking. De l’autre côté, il y a le mémorial José Martí, qui ressemble à une grande tour.

Mais pour venir sur cette place, vous pouvez monter dans une des vieilles voitures américaines vu près du Capitole. Si vous être plusieurs et que vous négociez bien, cela vous reviendra moins cher que les bus touristiques et c’est plus sympa ! Votre chauffeur vous fera découvrir la ville sous un autre angle. Le tour vous fera notamment passer devant le Capitole, dans le quartier chinois, devant l’Université de La Havane, la Place de la Révolution bien sûr mais aussi sur le Malecón, qui est la rue qui borde la mer.

Le Che, héros national.

DSC03376

Notre vieille voiture américaine.

Coucher de soleil sur La Havane

On a vraiment l’impression de faire un bond dans le passé. Comme si la ville s’était figée dans les années 1950.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.